Fiche n°1 : la formulation des réponses  aux questions portant sur les documents

 

 

La manière dont les réponses doivent être formulées obéit à plusieurs règles. Ces douze règles sont affichées en classe.

 

1-       Chaque réponse doit être rédigée sous la forme d’une ou plusieurs phrases complètes :

 

2-       Les réponses doivent être formulées en reprenant les termes de la question ; il doit être possible de deviner la question en lisant la réponse.

 

3-       Une réponse ne doit jamais être introduite par « oui » ou par « non » : la forme  de votre réponse, selon qu’elle sera   affirmative ou négative, apportera la réponse à la question.

 

4-       Une réponse ne doit pas commencer par un pronom.

 

5-       Une réponse ne doit pas comporter  de pronom dont l’antécédent ne se trouve pas dans cette même réponse.

 

6-       Les chiffres doivent être écrits en lettres.

 

7-       Les abréviations ne sont pas tolérées.

 

8-       Les énumérations doivent respecter les règles grammaticales afférentes : les éléments  de l’énumération doivent être séparés d’une virgule à l’exception de l’avant dernier et du dernier, reliés par la conjonction de coordination « et ».   La présentation des énumérations sous la forme de deux points suivis d’un passage à la ligne avec tiret pour chaque élément énuméré n’est pas tolérée.

 

9-       Le temps de la conjugaison des verbes de la question doit être conservé dans le réponse.

 

10-    Il faut éviter les parenthèses.

 

11-    On ne passe jamais à la ligne dans le cadre d’une réponse portant sur un document.

 

12- Un consonne suivie d’une apostrophe ne peut pas se situer en fin de ligne séparée du mot qu’elle précède.

 

Exercice d’application :  extrait du décret du 1er août 1793 relatif aux mesures à prendre contre les insurgés de Vendée

Afin de fournir à  l’armée républicaine le nombre de soldats dont elle avait besoin pour faire face aux puissances étrangères coalisées contre la France (l’Espagne et le Portugal sont entrés en guerre contre la France et la France a déclaré la guerre au Royaume-Uni), la Convention décida en mars 1793  la levée de 300 000 soldats de force. Chaque commune devait  désigner un certain nombre de soldats. En Vendée, une révolte éclata contre les représentants de la République. Une insurrection éclata en Vendée contre laquelle la Convention prit en août 1793 les mesures suivantes.

VI. Il sera envoyé par le ministre de la guerre des matières combustibles de toute espèce, pour incendier les bois, les taillis et les genêts.

VII. Les forêts seront abattues, les repaires des rebelles seront détruits, les récoltes seront coupées par les compagnies d'ouvriers pour être portées sur les derrières de l'armée, & les bestiaux seront saisis.

VII. Les femmes, les enfants, les vieillards seront conduits dans l'intérieur; il sera pourvu à leur subsistance & à leur sûreté, avec tous les égards dus à l'humanité.

 

 

Question -  Quelle décision la Convention le 1er août 1793 prit-elle pour réduire l’insurrection vendéenne ?  Dans le tableau suivant, indique dans la colonne centrale le numéro de chaque règle énoncée plus haut qui n’a pas été respectée.

Faire  brûler et détruire  tous les lieux qui pourraient permettre aux insurgés de se cacher.

 

Elle prend la décision de faire  brûler et détruire  tous les lieux qui pourraient permettre aux insurgés de se cacher.

 

La Convention prit la décision de faire  brûler et détruire  tous les lieux qui pourraient permettre aux insurgés de se cacher.

 

La Convention prit  le 1er août 1793  la décision de faire  brûler et détruire  tous les lieux qui pourraient leur permettre de se cacher.

 

Le 1er août 1793, la Convention, afin de réduire l’insurrection vendéenne,  prit  la décision de faire  brûler et détruire  tous les lieux qui pourraient leur permettre de se cacher.

 

La Convention (le nom de l’assemblée sous la République), prend la décision de faire  brûler et détruire  tous les lieux qui pourraient leur permettre de se cacher. 

 

Le 1er août 1793, la Convention, nom de l’assemblée sous la république,  prit  la décision, afin de réduire l’

Insurrection vendéenne de faire  brûler et détruire  tous les lieux qui pourraient   permettre aux insurgés

de se cacher. 

 

Le 1er août 1793, la Convention prit la décision :

-d’envoyer des combustibles,

-de faire incendier les bois,

-de faire abattre les forêts,

-de faire couper les récoltes,

afin que les insurgés n’aient plus les moyens de poursuivre leur lutte.   

 

 

b-Rédige dans ton cahier d’exercices une réponse qui respecte toutes les règles énoncées plus haut.